La prise en charge de la location des éléments de marbre

Publié par: Nathalie Raclet Dans: À savoir Sur: jeudi, septembre 5, 2019 Commentaire: 0 Frapper: 301

Zoom sur la prise en charge des éléments de marbre : L'expert peut-il refuser de prendre en compte la location d'un marbre ou des piges ?

L'expert peut-il refuser de prendre en compte la location d'un marbre ou des piges ?

Non, sauf dispositions figurant dans l'agrément ou une éventuelle certification de services qui le prévoirait, il n'y a pas d'obligation pour un professionnel de disposer de tous les outils ou matériels existants pour réparer une voiture. C'est le cas du marbre ou des piges.

Le recours au marbre (oui/non) et ses modalités (comment) doivent donc être discutés comme tout élément de méthodologie sans exclusion de principe.

Certains experts estiment qui puisque certains professionnels ont un marbre, tous doivent en avoir. Ici encore, c'est une comparaison infondée juridiquement et économiquement.

Chaque professionnel demeure libre d'évaluer, en fonction de son entreprise (taille, localisation, nombre de chantiers réalisés, types de chantiers, possibilités de locations ou sous-traitance à proximité, etc.) s'il veut ou pas investir dans des équipements coûteux comme les marbres.

Pour ces raisons, si le recours au marbre est arrêté contradictoirement, le professionnel et l'expert prendront un accord sur la base d'un tarif dédié.

Rapporté par mots clés

    Commentaires

    Laissez votre commentaire